Les accessoires et équipements obligatoires

En tant que conducteur, il est important que vous vous assuriez de disposer d’un certain nombre de choses à bord de votre véhicule. Tout d’abord, vous devez toujours avoir en votre possession les papiers obligatoires tel que le permis de conduire, l’attestation d’assurance, le certificat d’assurance ou encore le certificat d’immatriculation. Vous pouvez également disposer de documents facultatifs mais qui pourront vous être utiles tel qu’un constat amiable, la notice d’utilisation de votre véhicule, son carnet d’entretien… Enfin, il existe également de nombreux accessoires et équipements dont vous devez disposer dans votre voiture. Au cours de cet article, nous allons vous proposer une liste d’accessoires et d’équipements obligatoires lors de votre conduite. 

Les accessoires obligatoires 

Le gilet jaune de sécurité

Depuis octobre 2008, vous êtes dans l’obligation de posséder un gilet de sécurité fluorescent dans votre véhicule. Si vous n’en avez pas, vous risquez une amende forfaitaire dont le montant est en général de 135 €. En fonction de la situation, l’amende peut aller jusqu’à 750 €. Vous devez garder votre gilet jaune de sécurité à portée de main. Si jamais pour une raison ou pour une autre votre véhicule est immobilisé et représente un danger pour la circulation vous devez enfiler votre gilet. Celui-ci assurera votre sécurité puisqu’il permettra aux autres automobilistes de mieux vous repérer. Le gilet jaune fonctionne généralement de pair avec le triangle de présignalisation. 

Le triangle de présignalisation 

De la même façon que le gilet de sécurité, le triangle de présignalisation est obligatoire depuis 2008. En cas de défaut de celui-ci vous encourez la même sanction qu’en cas de défaut de gilet jaune de sécurité. Si jamais vous rencontrez une panne ou un accident sur votre véhicule, en plus d’enfiler votre gilet, vous allez devoir installer le triangle de présignalisation afin de prévenir les autres usagers. Cela permet d’éviter de créer un suraccident. Vous devrez le placer à au moins 30 mètres de votre véhicule sur lequel vous aurez allumé vos feux de détresses. Attention cependant, si vous vous trouvez sur l’autoroute, placez-vous le plus rapidement possible derrière la glissière de sécurité. En effet, sur autoroute la circulation est dense, rapide et donc dangereuse pour un piéton. Ne vous aventurez donc pas à placer votre triangle, vous mettriez votre vie en danger. 

L’éthylotest

Depuis 2013, vous étiez dans l’obligation de disposer d’un éthylotest non usagé dans votre véhicule. En fait, l’alcool au volant est l’une des principales causes de décès sur les routes chaque année. C’est pour cette raison que la réglementation routière avait rendu obligatoire la présence d’un éthylotest dans chaque véhicule d’automobiliste. Le but étant de responsabiliser les automobilistes. Cependant, en cas de défaut d’éthylotest, il n’existait pas de sanction prévue. 

Récemment, le décret n°2020-605 du 18 mai 2020 a supprimé définitivement l’obligation de détenir un éthylotest dans votre véhicule. Depuis le 22 mai 2020, date d’entrée en vigueur du décret, vous n’êtes donc plus obligé d’avoir en votre possession d’un éthylotest non usagé. 
Par contre, la réglementation a renforcé la sanction appliquée aux établissements de nuits qui ne respectent pas leur obligation de mise à disposition d’éthylotests pour leurs clients. 

Les équipements obligatoires 

Eclairage du véhicule 

Chaque véhicule roulant sur la voie publique doit être équipé de feux en état de fonctionner. Si jamais l’une de vos ampoules est défaillante, vous allez devoir la remplacer le plus rapidement possible. Il est d’ailleurs recommandé d’avoir avec vous des ampoules de rechange dans votre voiture. En cas de non-respect de cette obligation, vous risquez d’être sanctionné d’une amende forfaitaire qui est en général d’un montant de 68 €. Cependant, en fonction des cas celle-ci peut aller jusqu’à 450 €.

Vitres avant 

Le pare-brise et les vitres avant latérales de votre véhicule doivent avoir une transparence suffisante, elles doivent transmettre au moins 70% de la lumière. Modifier les caractéristiques de vos vitres est interdit. Vous ne pouvez donc pas posséder des vitres avant teintées, sauf exception. En cas de non-respect de cette règle, vous risquez d’être puni d’un retrait de 3 points sur votre permis ainsi que d’une amende forfaitaire. Cette amende est en général d’un montant de 135 €, mais elle peut aller jusqu’à 750 €.

Roue de secours

Pour finir, ce dernier équipement n’est pas réellement obligatoire, mais il est fortement conseillé. En effet, il est recommandé d’avoir avec vous une roue de secours ainsi que le matériel pour l’installer en cas de problème.

De plus, il est important que vous sachiez que rouler avec des pneus en mauvais état est interdit. Si jamais vous vous faîtes contrôler avec des pneus en mauvais état, vous risquez une amende forfaitaire de 135 €. Celle-ci peut aller jusqu’à 750 €. Si vous êtes dans cette situation, il est possible que les forces de l’ordre procèdent à l’immobilisation de votre véhicule.

Maintenant que vous avez conscience de l’ensemble des accessoires et équipements obligatoires lors de votre conduite, à vous de vous assurer que vous êtes en règle. 

Il existe de nombreux autres accessoires, non-obligatoires, dont vous pouvez disposer dans votre véhicule. Ils sont facultatifs mais pourront vous être grandement utiles dans certaines situations. Si jamais vous souhaitez savoir quels accessoires facultatifs pourraient vous être utiles lors de votre conduite, vous pouvez vous référer à l’article Les accessoires facultatifs à avoir dans votre véhicule.


0 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *