Que faire en cas de crevaison ?

Une crevaison est vite arrivée, elle peut survenir à n’importe quel moment, que vous soyez seul ou accompagné. C’est pour cela qu’il est important que vous disposiez des outils nécessaires et sachiez les utiliser. Même si l’opération est relativement simple, une roue mal changée peut devenir un danger pour vous et les autres usagers. Connaître les bons gestes permet d’éviter ce genre de situation.

Si vous aimeriez apprendre quoi faire pour éviter ou détecter une crevaison, je vous invite à aller lire notre article Éviter ou détecter une crevaison sur mon véhicule.

Pour vous préparer au mieux à ces mésaventures, nous allons reprendre pas à pas les étapes qui vous permettront de vous faciliter le changement de votre roue. En premier lieu, il faut prévenir. C’est à dire ? Faire en sorte que si jamais cette situation vient à vous arriver, vous soyez prêt(e) à y faire face. Pour cela, la première question que vous devez vous poser avant de prendre votre véhicule est la suivante :

Est-ce que je dispose des bons outils pour changer ma roue ? 

Il n’est pas difficile de changer une roue, mais encore faut-il avoir les bons outils. Alors, avant d’être confronté(e) à une crevaison, la première chose à faire et de vérifier que vous ayez tous les outils nécessaires :

  • une roue de secours, car tous les véhicules n’en sont pas équipés. Sur certains modèles de voitures, la roue de secours est en option ;
  • un cric (il existe le cric gonflable qui permet de soulever la voiture à bonne hauteur sans le moindre effort) ;
  • une clef en croix ;
  • une douille écrou anti-vol, pour les nouvelles voitures ayant des écrous de tailles spécifiques afin d’éviter les vols. Pour utiliser une clef standard, il vous faudra donc cet adaptateur ;
  • un gilet et un triangle de sécurité, ils sont obligatoires. Vous devez les avoir dans votre véhicule en permanence ;
  • une bombe anti-crevaison ; et un compresseur électrique, à brancher sur votre allume-cigare ;

Il existe de nombreux autres objets utiles mais non indispensables à avoir en votre possession en cas de crevaison

  • une lampe de poche (si vous crevez en pleine nuit elle vous sera très utile) ;
  • une paire de gants ; 
  • un kit anti-crevaison de réparation de roue ;
  • le manuel de votre véhicule.

Attention : pensez à vérifier la pression de votre roue de secours lorsque vous vérifiez celle de vos pneus car une roue dégonflée ne vous sera d’aucune utilité et pourra éclater après quelques kilomètres.

Quelles sont vos solutions ? 

Vous avez trois solutions potentielles. En fonction de votre cas, il se peut qu’une solution soit plus adaptée que l’autre. Elle sont les suivantes :

  • Utiliser la roue de secours ou galette. En cas de grosse crevaison (pneu à plat, large déchirure), vous allez devoir procéder à l’installation de votre pneu de secours. 
  • Utiliser la bombe anti-crevaison et le compresseur. Cette solution n’est envisageable qu’en cas de petites crevaisons (présence d’un corps étranger). La mousse présente dans la bombe permettra de colmater la fuite le temps que vous rejoigniez le garage le plus proche. Une fois appliquée, regonflez votre pneu à la pression idéale à l’aide de votre compresseur électrique branché sur l’allume-cigare de votre voiture.
  • Si vous n’avez pas de roue de secours ni de bombe anti-crevaison ou que celle-ci ne peut pas vous sauver, nous vous conseillons d’appeler une dépanneuse une fois garé en sécurité.

Comment bien réagir au volant ? 

Si jamais vous vous retrouvez dans une telle situation, vous allez devoir bien réagir au volant de votre véhicule afin de ne pas mettre les autres usagers en situation de danger. Vous ne devez pas paniquer. 

  • Ne roulez surtout pas à plat sur une longue distance, c’est dangereux et votre pneu ne sera tout simplement plus réparable.
  • Ne changez jamais une roue gauche sur la bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute ou d’une voie rapide.
  • Allumez vos feux de détresse.
  • Stationnez en sécurité sans gêner les autres usagers. Sur autoroute, dirigez-vous vers la bande d’arrêt d’urgence. En agglomération, trouvez un endroit pour stationner qui gênera le moins possible les usagers. 

Nous arrivons maintenant au moment tant attendu, le déroulement étape par étape du changement de votre roue crevée

Comment changer la roue ? 

  1. Commencez par serrer le frein à main et enclenchez une vitesse pour éviter que la roue ne tourne inutilement.
  2. Ôtez l’enjoliveur de la roue crevée (excepté si ce sont des jantes alliage).
  3. Avec la clé en croix, desserrez les boulons qui tiennent la roue, un seul tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre est suffisant.
  4. Placez le cric sous le « point de cric » (petite marque située derrière la roue avant ou devant la roue arrière) et levez la voiture jusqu’à ce que le pneu soit au moins à 5 cm du sol (la roue gonflée prendra plus de place que l’ancienne).
  5. Dévissez les boulons et retirez la roue crevée.
  6. Placez la roue de secours et vissez les boulons à la main. Ne vissez jamais successivement des boulons étant côte à côte. Vissez d’abord une diagonale, puis l’autre.
  7. Rabaissez la voiture et ôtez le cric.

N’hésitez pas à vous arrêter dans la première station-service ou chez le premier garagiste que vous croisez, afin de vérifier la pression de votre roue de secours. Attention également à ne pas rouler à plus de 80 km/h avec votre pneu galette

Réparations d’urgence 

Si vous avez opté pour une autre solution, il s’agira alors de réparations d’urgence, donc provisoires.

Le compresseur et la bombe anti-crevaison

De plus en plus de voitures sont équipées d’un compresseur électrique (à brancher sur l’allume-cigare) et d’une bombe anti-crevaison (mousse qui bouche un trou provoqué par un corps étranger encore présent dans le pneumatique).

Il s’agit de vider la bombe anti-crevaison dans le pneu. Il suffit ensuite de gonfler le pneu, grâce au compresseur, à la pression souhaitée. Assurez-vous du bon fonctionnement du compresseur, de la prise allume-cigare mais aussi de l’état de la bombe anti-crevaison (quantité et date de péremption).

Le kit de réparation ou anti-crevaison

Le kit de réparation se présente sous la forme de mèches collantes que vous insérez dans le trou pour le colmater. Économique et rapide, le kit de réparation est relativement fiable. Il est adapté pour de légères déchirures/perforations. Il existe de nombreux kits différents, à vous de choisir le vôtre.  

Nous espérons vous avoir éclairé et rassuré sur le sujet. Si l’un de vos pneus crève, vous devriez pouvoir vous en sortir maintenant… du moins on l’espère ! 

Si votre crevaison est dûe à un accident avec un tiers, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre article Accident avec tiers : rédaction constat.


0 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *